- Parlons Espace -

 

 

Avenue Jean Gonord
BP25855
31506 TOULOUSE cedex 5

Amis Cite Espace sur Google+ Amis Cite Espace sur Facebook

 

Le bilan des lancements
de l’année 2016

L’année spatiale 2016 en résumé…

Il y a eu 82 lancements réussis et 3 échecs ou échecs partiels en 2016. C’est un peu moins qu’en 2015 (83 lancements réussis), mais avec également moins d’échecs (3 au lieu de 5).

8 pays ou groupes de pays ont effectué des lancements et mis en orbite des satellites en 2016.

Au total, 164 satellites ont été lancés avec succès, pour une masse totale satellisée proche de 345 tonnes. L’observation de la Terre à partir de l’orbite basse arrive en tête des applications (44 satellites), suivie par les télécommunications (29 satellites) et la navigation (24 satellites).

 

Cliquez sur les images pour agrandir

L’année spatiale 2016 en quelques chiffres : fusées lancées, satellites mis en orbite
et masse satellisée, puissances spatiales, principales applications.
Infographie : Gédéon. Crédit image de fond : ULA

 

 

Les puissances spatiales en 2016

Malgré la suspension des lancements de Space X à partir de septembre, les Etats-Unis occupent la première place du podium avec 22 lancements, tous réussis.

La chine a également réalisé 22 lancements mais a connu deux échecs. La Russie occupe la troisième place du podium avec 17 lancements dont un échec.

L’Europe a effectué 11 lancements, tous réussis. Sept fusées Ariane, deux Vega et deux fusées Soyouz ont été utilisées pour ces onze lancements. Suivent l’Inde (7 lancements tous réussis) et le Japon (4 lancements). Israël et la Corée du Nord ont également réalisé chacun un lancement avec mise en orbite d’un satellite.

 

Cliquez sur les images pour agrandir

Les puissances spatiales en 2016 (pays ayant effectué au moins un lancement orbital).
Infographie : Gédéon. Crédit image de fond : ULA

 

 

Les fusées : ça fuse…

45 types de lanceurs différents ont été mis en œuvre en 2016. Ils se répartissent en 18 « familles », par exemple les 5 variantes de fusées Atlas V ou les 13 modèles de lanceurs Chang Zheng (assez différents les uns des autres).

Cliquez sur les images pour agrandir

Les types de fusées lancées en 2016. Infographie : Gédéon.
Crédit image de fond : ULA

La fusée la plus utilisée est la Falcon 9 v1.2 (7 lancements entre janvier et septembre 2016), suivie du lanceur lourd européen Ariane 5 dans sa version ECA (6 lancements). La fusée Chang Zheng 2D a été lancée 6 fois et a connu un échec. Il y a également eu 5 fusées PSLV dans la version XL (et un autre PSLV) avec un taux de succès de 100%.

Quinze sites de lancements différents ont été utilisés dont quatre en Chine, trois aux Etats-Unis et trois en Russie. Le site le plus utilisé est Cape Canaveral (18 lancements en 2016), suivis par le Centre Spatial Guyanais et Baikonour (11 lancements chacun). On peut également noter les vols inauguraux dans les centres de Vostochny (Russie) et de Wenchang (Chine).

Il y a eu trois échecs de lancements, un russe et deux chinois : une fusée Chang Zheng 4C emportant le satellite Gaofen 10, une fusée Soyouz-U qui devait mettre en orbite le cargo Progress MS-04 et deux satellites d’observation à très haute résolution (Gaojin 1 et Gaojin 2) mis sur une mauvaise orbite par une fusée Chang Zheng 2D. A cela s’ajoute l’explosion d’une fusée Falcon 9 avec son satellite AMOS-6 pendant un essai précédent le lancement proprement dit.

 

Masse : on en fait des tonnes

La masse totale satellisée atteint 342,5 tonnes, avec un record au mois de mars, avec 51,7 tonnes satellisées avec succès, suivi par décembre avec 47,2 tonnes et juin avec 44,5 tonnes.

La masse moyenne d’un satellite lancé avec succès est de 2088 kg.  En orbite basse, le record de masse est de 15 tonnes (cargo japonais HTV6).

Pour l’orbite géostationnaire, le record 2016 revient à Ariane 5 avec deux satellites pour une masse totale de 9853 kg en août 2016.

 

Cliquez sur les images pour agrandir

Le bilan des lancements mois par mois : fusées lancées, satellites mis en orbite et
masse satellisée. Infographie : Gédéon

 

Satellites : ça décoiffe !

Au total, 164 satellites ont été lancés avec succès par une fusée. Le mois record est juin avec 36 satellites. 20 satellites, dont un nombre important de nanosats ont été mis en orbite le 22 juin par une seule fusée PSLV-XL.

 

Du côté des principaux opérateurs…

Trois opérateurs commerciaux se partagent près de la moitié de la masse satellisée (47%) avec plus d’un tiers des vols (30 lancements) et des satellites mis en orbite avec succès (55 satellites)

C’est Arianespace qui occupe la première place du podium avec 61,2 tonnes mises en orbite, suivi de près par ULA (59,5 tonnes en orbite). Space X qui a connu une année raccourcie (pas de vols depuis l’accident du mois de septembre) a mis quand même près de 39 tonnes en orbite. On peut également mentionner le vol inaugural réussi du nouveau lanceur lourd chinois (Chang Zheng 5 / YZ2).

 

Vols habités : 5 sur 5

Il y a eu 5 vols habités (lancements avec un équipage) en 2016, tous réussis (heureusement). Quatre, réalisés par des fusées Soyouz étaient à destination de l’ISS. Le cinquième, le vaisseau Shenzhou 11, lancé le 16 octobre, était une mission chinoise à destination de la nouvelle station orbitale Tiangong-2. Les deux membres d’équipage, Jing Haipeng et Chen Dong, ont réalisé la plus longue des six missions habitées chinois, avec 32 jours en orbite.

 

Cliquez sur les images pour agrandir

Le nombre de vols habités par année depuis le vol historique de
Youri Gagarine en 1961. Infographie : Gédéon

 

Textes : Gil Denis - Illustrations: Internet

crédits image: http://hubblesite.org/gallery http://www.esa.int/