200720082009201020112012201320142015
- Activités 2014 -

- Muséologie -

Samedi découverte

à La Cité de l'espace

le 19 avril

div

 

Rien de tel qu’un petit déjeuner pour accueillir nos 24 amis visiteurs et notre hôte Véronique Hallard ce samedi matin dans le hall des expositions permanentes de la Cité de l’espace. Les amis s’y sentent décidemment comme chez eux…

La muséologie: c’est le thème de cette visite que nous débutons ce samedi 19 avril. Une remarquable visite en perspective lors de laquelle la culture scientifique ne sera pas le seul intérêt…

 

LA NOUVELLE EXPOSITION TEMPORAIRE: EXPLORATIONS EXTREMES
En savoir plus...

Première surprise …
Véronique Hallard nous fait le privilège de nous ouvrir le chantier de la nouvelle exposition temporaire sur le thème des comètes et de l’exploration de Mars. L’installation est sur le point d’être achevée car l’ouverture est programmée pour le samedi 26 avril.
Un an et demi a été nécessaire pour  concevoir cette exposition avec prés de 4 mois d’assemblages pour une présentation parfaite au public.
En découvrant cet espace en cours d’aménagement, avec au premier plan, la maquette de Philae agrippée à la comète Churyumov-Gerasimenko, nous prenons conscience de l’ampleur de la tâche des équipes de la Cité de l’espace. Les explications de notre guide confirment ce sentiment. La densité et la complexité des équipements présents témoignent du travail accompli. Un paradoxe s’impose alors: plus ces équipements sont complexes et moins ils seront perceptibles par le public tant le réalisme de l’exposition les conduira à les occulter. N’est ce pas un peu injuste …?

 

__« La Cité de l’espace a la particularité de disposer depuis sa création, de sa propre équipe de muséographes qui assure la conception des expositions au sein de la direction de même nom»__ explique Véronique Hallard
Elle est l’une des muséographes qui a contribué à la création des premières expositions présentées dans la Chapelle blanche.
Elle a débuté aux cotés de Jean-Noel PLACHEZ, chef de projet muséologique nommé en 1994 par Mr Roger LESGARDS alors chef de projet de la Cité de l’Espace.


Archives INA: Interview de Jean Noel PLACHEZ : Cité de l'espace Juillet 1997
Jean Noel PLACHEZ est également le concepteur de la Cité des Enfants pour la Cité des Sciences à La Vilette.

 

Véronique Hallard insiste sur l’une des principales vocations de la Cité de l’espace: être un centre de culture scientifique plutôt qu’un musée de l’espace.
__« A la Cité de l’espace, la muséographie est interactive »__ précise Véronique Hallard .
Cette nouvelle exposition sera donc axée sur une contribution participative des visiteurs.  
__« Il est essentiel de varier les supports pour permettre à tous les publics d’être captivés par les contenus proposés dans les différentes expositions »__ commente Véronique Hallard.

 

 

LES EXPOSITIONS PERMANENTES

Les expositions permanentes de la Chapelle blanche ont été entièrement réaménagées en 5 phases sur une durée de 5 ans pour garantir une circulation optimale des visiteurs dans les expositions ouvertes.
La première zone restructurée en 2009 fut celle de la météo. Ce pôle  sombre, difficile à exploiter pour les personnels de la Cité et de météo France présents en permanence a donc été remanié en priorité. Il permet aujourd’hui d’accueillir le public dans une ambiance claire et un espace plus vaste.

L’observatoire  de l’univers : Niveau 2

En 2011 c’est au tour de l’observatoire de l’univers de subir une cure de jouvence. L’espace lointain n’est accessible à l’homme que par l’observation depuis la Terre ou la proche banlieue de la Terre. La lumière est probablement « l’outil » les plus approprié pour assister l’homme dans la quête de ses origines. Pour mettre en valeur et expliquer ses mystères, une coupole blanche abrite la mise en scène d’expériences sur la « fée lumière ». 

 

Cette coupole logiquement située au dernier étage du bâtiment héberge notamment  une table interactive qui permet de découvrir les notions de longueurs d’ondes de la lumière. Ces expériences extrêmement ludiques baptisées « les couleurs de l’espace »  ont été développées en collaboration avec Mr Peter Von Ballmoos chercheur à L’INRA


Peter Von Ballmoos : un parcours un metier
par fermedesetoiles

Peter Von Ballmoons n'est pas inconnu de notre asociation puisquil fut le premier scientifique à recevoir le GRAND PRIX des Amis de la Cité de l'espace en 2000.

Le Quai  du système solaire : Niveau 1

Du fait du perfectionnement des moyens d’explorations, la vision du système solaire a profondément évolué ces dernières années ponctuées de nombreuses découvertes. Il a donc fallu repenser cette exposition en faisant cohabiter les nouvelles expériences avec les anciennes. Grâce aux performances accrues des nouveaux moyens de projection cet étage a pu être éclairci sans altérer la visualisation des informations sur les écrans mis à disposition des visiteurs.

 

La météorite martienne captive également l’attention de nos amis visiteurs.
Véronique Hallard nous rappelle la provenance de cet objet céleste. Elle fut découverte en octobre 2011 à Tissint au Maroc dans la province de Tata.
Non loin de là, la météorite de Gibeon mérite le détour. Elle fut découverte prés de la ville du même nom dans la région de Namaqualand de la Namibie en 1836. Le champ d’éparpillement s’étend sur 275km de long pour 100km de large. Sa masse (estimée avant impact) avoisine les 26 tonnes, ce qui fait d’elle l’une des plus grosses météorites connues.
Une escale sur la Lune pour expérimenter le phénomène d’apesanteur nous permet de nous replonger dans nos rêves d’enfants.

 

Des métiers à découvrir

Si le muséographe s’occupe du contenu scientifique des expositions, le scénographe met en décor, dessine les meubles et définit le circuit de visite à partir du cahier des charges. Véronique Hallard souligne l’importance du travail du scénographe qui a œuvré sur les cinq expositions afin d’en garantir la cohérence. Si plusieurs muséographes ont conçus les différentes expositions, il fallait un vecteur commun pour immerger le public dans un environnement homogène. C’est la raison pour laquelle un seul scénographe et un seul graphiste ont imaginé ces espaces.  
Eclaircir les expositions pour améliorer le confort des visiteurs fut l’une des préoccupations de l’équipe projet…

 

Et à l’extérieur...L’allée de l’infini

L’incontournable allée de l’infini nous accueille pour un instant afin de nous rappeler notre « dimension » dans cet univers qui nous entoure.

 

La cerise sur le gâteau ou plutôt… sur la coupole !!

Pour clore cette visite hors du commun Véronique Hallard nous fait découvrir avant son ouverture officielle le samedi 26 avril la coupole de l’astronome.
Cette nouvelle expérience permettra au public (avec l’aide d’un animateur) de découvrir le ciel diurne par l’observation du soleil, de la lune, des étoiles les plus brillantes et des planètes du système solaire.

 

Cet équipement dispose d’un télescope de 400mm, d’un chronographe pour observer la couronne solaire, soit par oculaire soit sur écran.  Les taches solaires pourront être visualisées en direct.

 

Déjà 12:30….

Après plus de deux heures de découverte, notre visite s’achève autour d’un apéritif qui permet de prolonger ce moment de partage et de découverte.

 

Merci…

Un immense merci à la Cité de l’espace et plus particulièrement à notre guide Véronique Hallard qui nous a permis de découvrir une facette inconnue du grand public, celle de la délicate tâche de concevoir et organiser les expositions qui nous ravissent. Grâce à cette remarquable matinée nous ne visiterons plus la Cité de l’espace avec le même regard. Nous avons acquis une dimension complémentaire à prendre en compte à chacun de nos passages. En plus du contenu scientifique toujours plus riche, nous avons maintenant conscience de la mission essentielle des équipes de la Cité d’apporter le plus grand confort à ses visiteurs pour leur permettre de découvrir ou redécouvrir les sciences spatiales dans des conditions optimales.

 

div

 

Textes et Photos: Marc et Rémy Sanfeliu

 

crédits image: http://hubblesite.org/gallery http://www.esa.int/